fbpx

janvier 31

Du coaching et des avions

0  comments

Le Coaching illimité, c’est comme prendre l’avion

More...

Quand tu achètes un ticket d’avion, il y a plein de choses qui se passent implicitement. Tu fais confiance que l’avion partira un certain jour à une certaine heure et qu’il arrivera à destination. Tu fais confiance dans la structure solide de l’avion et dans le professionnalisme du pilote.

Jusque-là, c’est normal.

Et puis quand le jour J arrive, tu te pointes à l’aéroport, tu te faufiles jusque dans ton siège, l’avion décolle, et…

Les turbulences commencent ! Et toi tu fais quoi ?

✨✨✨

Phase 1 : La soumission physique à une demande externe
Tout d’abord, tu fais exactement ce qu’on te dit, tu reviens à ton siège même si tu avais très envie de faire pipi. Tu mets ta ceinture.

Phase 2 : Le mental qui part en boucle
T’as peur même si t’ose pas le dire en ces mots. Tu penses justement à ce qui était jusqu’ici inconscient – la structure solide de l’avion, le fait que tu aimes la vie et tes amis, que t’as plein de choses à faire une fois arrivée.

Phase 3 : L’essai de reprise de pouvoir sur le mental
Mais non, il n’y a pas à s’inquiéter, TVB. Mais si, c’est pas si terrible que ça, c’est pas pire que d’aller dans un parc d’attraction.

Phase 4 : Le lâcher prise
Bah non en fait, le mental qui roule tout seul, ou l’effort pour arrêter le mental, c’est pas cool. Il reste encore une option : simplement, être avec ce qui est.

Ça demande toujours de la confiance, mais cette fois-ci, c’est comme si t’a monté d’un cran dans un jeu vidéo. Ce n’est plus de la confiance mentale. C’est de la confiance dans tes cellules.

De loin, tu fais rien, t’es assises sur une chaise.

De près, tu fais tout, parce que enfin, tu vis.

✨✨✨

Qu’est-ce que tu ne fais pas pendant les turbulences ?
Tu n’ouvres pas la porte de l’avion pour sauter.
En coaching illimité, c’est pareil. Que ça frotte ou pas, tu restes jusqu’au bout, parce que tu sais que tu avances, même quand ça frotte, et encore mieux, même quand ça frotte pas.

C’est quoi le parallèle entre la structure solide et le coaching ?
C’est le cadre posé par le coach. On n’est pas là pour faire causette au bar. On ne dérive pas à tout quart de tour. On reste fixé sur l’objectif, et si on n’aime plus l’objectif, on rectifie le tir, mais on le fait seulement quand on est 100% au clair du bénéfice de ce tournant.

Qui pilote pendant le coaching, toi, le coach, l’autopilote ?
Dans un avion, peut-être que l’autopilote peut tout faire tout seul, même le décollage et l’atterrissage. Mais heureusement que le pilote est là pour communiquer avec la tour de contrôle.

Pour le coaching, je dirais que le pilote, c’est toi - ta partie consciente, celle qui décide ce qu’elle veut vivre. L’autopilote, ta partie inconsciente, celle qui sait conduire en voiture alors même que tu mets toute ton attention sur ton programme de radio préféré – et bien elle passe à l’action, si tu lui laisses faire son travail.

Et alors, le coach, c’est quoi ?
La tour de contrôle. Quelqu’un qui est en dehors de toi et peut t’aider à prendre le recul dont tu as besoin. Oui, il y a des turbulences, et c’est ok. Oui, ta destination, c’est bien dans cette direction. Tu avais dit quoi ? Londres ? Pour le changement des gardes ? C’est à quelle heure, quel jour ? Ok bien noté, alors boom, go !

T’as des objections ?
Oui mais Marion, moi c’est différent, moi j’ai PEUR de prendre l’avion, c’est pas comme toi qui prends l’avion plus de 10 fois par an.

Alors écoute, nan, je n’achète pas cet argument ci. Moi, mon grand-père est mort à l’âge de 40 ans dans un accident d’avion. Je ne l’ai jamais rencontré, et mon père qui avait 6 mois quand ça s’est passé non plus. Si j’ai des traumatismes profonds en moi, c’est bien lié à ça, à la répercussion que ça a eu sur mon père et donc sur moi pendant mon enfance - surtout que c’était pas n’importe qui, mon grand-père.

Mais je monte quand même dans des avions. Et je fais l’expérience des turbulences. Et j’arrive encore et encore à destination.

C’est quoi toi, ta destination ?
T’es pas 100 sûre ?

Il est peut-être temps de prendre contact avec une tour de contrôle…

Mille bises,
Marion

✨✨✨

PS : Question bonus… Comment tu peux prendre facilement contact avec moi ?
Envoie-moi un message ici.

PPS : Retour cliente satisfaite :
« Et bien, voilà! Je croyais que dans un coaching mindset j'allais trouver des réponses. Tout au contraire, j'y trouve des questions et je constate, à ma grande surprise, que c'est justement ces questions-là qui me font avancer! Pourquoi? Parce que ce sont les bonnes questions, évidemment!! 😉👍🏻 » Elena


Tags


You may also like

La Méta, c’est quoi ?

Passons de 2019 à 2020

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>